La lecture d'un roman jette sur la vie une lumière.
— Louis Aragon

-

Dernières chroniques...

Dernières chroniques...

Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image Hebergeur d'image"> Hebergeur d'image

mercredi 9 août 2017

Noter et critiquer la littérature - [Littératurpitudes #3]

Si vous êtes extrêmement perspicaces - et un peu psychorigides sur les bords - vous aurez pu remarquer que j'ai abandonné pour mes deux dernières chroniques ma classique notation sur un barème de 10 points.
Pourquoi donc ?
Ce sera l'objet de cet article -
merci Captain Obvious.

Depuis plus de trois ans déjà, j'attribue très naturellement une note à chaque lecture que je critique, dans le simple but de donner un indicateur de mon appréciation et de renforcer mon injonction à lire ou éviter tel ou tel ouvrage.

Mais ce choix m'a fait rencontrer un problème.

La valeur de ces notes.

La première chose est que ces évaluations n'ont jamais été des notes parfaitement immuables et objectives des textes critiqués, une espèce de mise en nombres absolue de leur valeur, mais bien une appréciation de ma part, l'expression de mon ressenti. 
Si j'avais voulu donner une note complètement détachée de toute subjectivité, impossible à remettre en question et fondée sur des critères éternellement neutres, j'aurais déjà eu du mal à y parvenir, et ensuite, je n'aurais jamais pu attribuer de 10/10 comme je le fais pourtant de temps à autre, puisque, selon la règle ultime de la création artistique ou littéraire : rien n'est jamais parfait. 

Personne ne peut s'ériger en critique absolu. Chaque avis est forcément entaché de subjectivité, ce qui n'est pas un mal tant que l'on ne se laisse pas aveugler par ses affects ! Nos points de vue personnels sont nos moteurs, sans eux, nous ne serions que des robots incapables de produire la moindre critique. Cela nous expose à l'erreur, aux biais, mais c'est en échangeant et en s'exerçant que l'on parvient à orienter le mieux possible sa vision propre des choses. 

Voilà pourquoi j'ai choisi de retranscrire non pas une valeur suprême littéraire ou que sais-je, mais bien mon opinion, et selon cette logique, si une lecture m'a touchée au point que j'en décide qu'elle me plaît absolument et que ses défauts ne m'importent pas le moins du monde, je n'ai aucune raison de mettre moins que 10. De même que si un ouvrage très reconnu m'a fortement déplu, je n'hésiterai pas à descendre bas tout en reconnaissant ses qualités. 

Ce choix a suscité des critiques revenant assez souvent, parmi lesquelles la plus fréquente : "tu mets quand même beaucoup de bonnes notes". 
Et certes, une écrasante majorité de mes critiques concernent des romans évalués à 7/10 ou plus. Pour quelle raison ? Parce que je commence tout simplement à me connaître et à éviter certains titres dont je suspecte fortement qu'ils vont me déplaire, pour mieux me jeter sur d'autres dont mon intuition me chuchote qu'ils seront à mon goût. Et logiquement, j'ai plus de belles surprises que de déceptions. 
Mais cette remarque soulève également un sous-entendu : en tant que critique, je devrais réserver une espèce d'équilibre parfait entre chaque note, ne m'autoriser à donner un 9 que de façon exceptionnelle, abaisser volontairement mes évaluations pour parvenir à un résultat plus hiérarchisé.

Et j'entends ces critiques.
Je les comprends.
Elles ne rentrent simplement pas dans la conception que j'ai de ce blog, qui doit à mon sens avant tout donner envie de lire. Et ce n'est pas en me cassant la tête à calculer des coefficients ou des fréquences d'apparition de je ne sais quoi, ou encore à dévaluer des lectures que j'aurais pourtant voulu soutenir un peu plus pour les beaux yeux de la relativité, que j'y parviendrai. Ces notes élevées sont le reflet de mon enthousiasme pour la littérature. Je n'ai jamais voulu en faire cet outil d'humiliation qui nous a tous traumatisés à l'école ! Quoi de pire pour en faire fuir certains ? 

Voilà donc pourquoi j'ai désormais décidé d'abandonner cette notation peu claire que j'ai sans doute eu tort de choisir.
Vient maintenant la question du remplacement, et c'est là que je vous sollicite. 
Comme je l'ai déjà dit, la raison pour laquelle je critique tous ces ouvrages est que je meurs d'envie de diffuser mon amour des livres et de mettre en avant les meilleurs possibles. Mes articles doivent donc avant tout orienter les lecteurs, leur permettre de se donner des priorités de lecture. Quel choix conviendrait le mieux ? Laisser tomber toute forme de note, et terminer la chronique comme d'habitude sur une synthèse ? Adopter un système à cinq étoiles, des symboles, des mentions ? 

Ce blog est fait pour vous, à vous donc de me guider ! Lisez, critiquez, échangez, débattez, ou alors ne dites rien si c'est ce que vous préférez. Donnez des 10 à toutes vos lectures si c'est votre ressenti, sans gêne, sans pression de "mauvaises notes nécessaires". Je me répète, mais la littérature est un vaste terrain de jeux où chacun est libre de déambuler ou de se forger son coin de prédilection, un laboratoire d'expérimentation, un des rares territoires dans lesquels on peut se défaire des contraintes qui nous paralysent dans d'autres domaines. 
Alors profitons-en.

A très bientôt avec de prochaines lectures ! 
-- Capucine

11 commentaires:

  1. Je ne donne pas de note à mes lectures, sur mon blog. Car ma chronique est faite tel jour et tel jour j'apprécie à x/20 ma lecture et puis le lendemain, en y réfléchissant toujours : soit je l'apprécie +, soit -... Tu vois ce que je veux dire ?

    Après la note que donne les blogueuses à leurs lectures ne me gênent pas ! Je les prends en compte vis-à-vis de leurs chroniques, rien de plus.

    Tu fais ton blog pour les lecteurs : OK... Mais ce blog est le tien, avant tout. A toi de l'envisager comme tel ! ;)
    J'espère que tu parviendras à trouver un système qui te conviens ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Complètement d'accord avec toi. Bien sûr que mon blog est aussi pour moi ! Mais cette question de note est à mon avis surtout importante pour les lecteurs... je pense revenir à des étoiles ou quelque chose du style, ça oriente sans non plus être trop marquer !

      Supprimer
  2. Je suis assez d'accord avec toi, ma conception de la note ( je fonctionne personnellement sur un système à 5 étoiles ) est de montrer le ressenti, l'interraction avec le livre, et non pas la qualité littéraire. Je ne vais pas me sentir obligée de mettre la note maximale à un classique parce que c'est une lecture reconnue comme supérieure par la société. Si je n'ai pas du tout aimé ce classique, je n'hésiterai pas à le dire, sans aller jusqu'à dire " ce livre est nul il n'a aucune qualité ". C'est le ressenti qui compte.
    Et moi aussi je mets beaucoup de bonnes notes ( 4 ou 5 ) parce que je sais maintenant quelles lectures vont davantage me plaire... je n'ai jamais eu de commentaire là-dessus, cela dit.
    Je pense que tu pourrais peut-être partir sur des mentions pour un style un peu différent, si tu veux rompre totalement avec l'idée de note " bonne lecture ", " coup de coeur ", " lecture mitigée... " ou alors sur un système à 5 étoiles, je le trouve très bien perso :) mais après tu fais ce que tu veux, c'est ton blog après tout ! :)
    En tout cas j'adore vraiment ce concept d'article, c'est toujours un plaisir de les lire et de commenter en-dessous ! Je lui mets 20/20 xD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et c'est toujours un plaisir de recevoir des retours comme les tiens ! Je compte bien continuer en tout cas :)
      L'exemple du classique est très pertinent, on ne doit pas en faire quelque chose de sacré que l'on ne pourrait pas se permettre de critiquer ! Nous ne détenons pas la vérité absolue sur là littérature, par contre, sur nos ressentis, si...
      Oui les étoiles sont sans doute ce que je vais choisir, ou alors des petits symboles de mon cru !

      Supprimer
  3. Encore un article très intéressant :)
    Ha, j'avais remarqué pour le changement de notation dans certains de tes précédents articles !!!
    Moi aussi je me pose souvent la question de la surévaluation : je ne suis pas franchement difficile et je mets une majorité de très bonnes notes (4/5 les 3/4 du temps ^^). J'ai même du mal à mettre une mauvaise note ^^' je suis bien d'accord avec toi, peu importe la note qu'on donne au fond, si ça représente notre ressenti ! ça m'étonne qu'on t'ai fait des critiques sur ça, ça ne m'est jamais arrivé.
    Et par rapport à ton système de notation... fais ce que tu veux ! X) Même sans note, tu réussiras toujours à me tenter avec tes chroniques (même si je me repère mieux avec, c'est vrai).
    A bientôt :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est que tu es délicieusement attentive et psychorigide ❤️ Et malheureusement si, cette critique est revenue à plusieurs reprises, alors que franchement, il n'y a pas déjà assez de pessimisme et de coups de gueule sur terre comme ca ? Soyons fiers de notre enthousiasme :p Que dirais-tu de petits dessins pour symboliser mon ressenti ?

      Supprimer
  4. Le fait que tu donnes des notes ne m'a jamais gêné ou choqué. En lisant tes chroniques, cela se voyait qu'elles étaient une sorte d'indicateur pour nous montrer si le livre t'avait plu, chamboulé, déçu, etc. Bref, un ressenti perso et c'est bien normal ^_^ Et puis, c'est cool de faire de belles découvertes et de vouloir les partager !
    Donc, que tu les remplaces par des étoiles ou des symboles, cela ne me gênera pas plus, du moment que tu chronique le livre en question avec toujours autant d'enthousiasme et de sincérité :)
    Pas sûr que cela t'aide... Désolée ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh si, ça m'aide haha, je vois que mon intention a largement été' comprise ! Je vais continuer dans ce ton, pas d'inquiétude, et j'espère toujours autant te convaincre :p

      Supprimer
  5. Je n'ai jamais donné de notes à mes lectures sur mon blog, pourtant je le fais sur Livraddict donc ce n'est pas très logique. En réalité je ne saurais pas trop quoi te conseiller, je pense que chacun gère comme il veut. Et que je ce soit une note, une appréciation globale ou un symbole quelconque, au fond tout ça revient un peu au même pas vrai ?
    Je trouve aussi bête les remarques du type "tu mets trop de bonnes notes". Je suis comme toi, j'ai une majorité de bonnes lectures et des fois je me sens "coupable", parce que j'ai l'impression que mes lecteurs vont se dire que je note bien parce que ce sont des SP. Ce qui n'est absolument pas le cas : comme toi, je connais mieux mes goûts et j'arrive à éviter les déceptions.
    Bref, ce commentaire est inutile haha, mais c'était juste pour t'apporter mon soutien et surtout : fais comme bon te semble !

    RépondreSupprimer
  6. C'est une question qui mérite de l'attention ! J'ai moi aussi hésité à noter mes lectures sur mon blog mais je ne le fais, je trouve ça trop scolaire... Pourtant je le fais sur Livraddict.
    Concernant tes notes, je trouve au contraire que tu ne mets pas de bonnes notes si facilement par rapport aux autres lecteurs en général (alors que sur Livraddict, un livre qui ne plaît pas a rarement en dessous de 12, tu n'hésites pas à noter en dessous de la moyenne si nécessaire et j'aimais bien ton discernement).
    Ces systèmes de notation nous aident à comprendre ton ressenti global, et même si je ne les trouve pas indispensables, j'apprécie la notation avec les étoiles qui est plus personnelle et se concentre moins sur les qualités globales du livre ;)

    RépondreSupprimer